Comment épargner de l’argent lors d’un séjour linguistique ?

Aux dires de certaines études, le secteur de l’éducation semble résister aux aléas de la crise économique. Nous serions toujours plus nombreux à investir dans des projets éducatifs dans l’espoir d’améliorer nos perspectives de carrière et de gagner en visibilité sur le marché de l’emploi international. Toutefois, les séjours linguistiques et les coûts qu’ils impliquent (transport, logement, frais d’inscription …) ne sont pas à la portée de toutes les bourses, et ce même si les séjours linguistiques s’avèrent beaucoup plus économiques que les méthodes d’apprentissage individuelles. Ci-après, vous trouverez quelques conseils pratiques pour vous aider à réduire drastiquement le coût du séjour linguistique que vous planifiez.

Évitez la haute saison et les destinations surbookées !

Dans la plupart des cas, la saison haute donne lieu à une majoration des tarifs. Pendant les grandes vacances, les frais d’inscription et le prix des logements (très sollicités en période estivale) peuvent bondir de plus de 25 %. Mieux vaut donc effectuer un séjour linguistique à l’étranger entre les mois de septembre et de mai (quand les frais d’inscription sont à leur plus bas niveau et quand les salles de classe sont moins engorgées). Ce faisant, vous réaliserez des économies substantielles et profiterez d’une expérience éducative accrue, loin des classes surpeuplées de la période estivale. Le rapport qualité-prix est beaucoup plus avantageux en basse saison. De surcroît, inutile de préciser que le prix des billets d’avion est également bien plus rentable hors saison.
Les destinations les plus populaires (comme Londres, New York, Dublin ou Malte) ont tendance à être surbookées durant la période estivale. Et les écoles de langues en profitent pour majorer leur tarification ! Mieux vaut sortir des sentiers battus en vous rabattant sur des destinations moins réputées : vous épargnerez de l’argent et pourrez également profiter d’une expérience enrichissante en termes d’immersion culturelle. Par ailleurs, il vous sera plus facile d’y nouer des amitiés durables.

Réservez votre cours à l’avance et profitez des offres promotionnelles !

Les écoles de langues ne sont pas des agences de voyages ! Les réservations de dernière minute ne sont pas faciles à prendre en charge. Pour permettre à votre école de vous confectionner un programme pédagogique sur mesure et de vous réserver un logement commodément situé, il faut vous y prendre à l’avance. À ce titre, il n’est pas rare de voir certains centres linguistiques offrir des réductions aux étudiants qui officialisent leur réservation bien à l’avance (surtout pour les séjours de longue durée). À une époque où la croissance économique tarde à reprendre des couleurs, de nombreuses écoles de langues vous feront profiter d’offres spéciales pour dynamiser leur chiffre d’affaires. Restez donc à l’affût des promotions exclusives ! Ces dernières peuvent prendre diverses formes : 3 semaines de cours pour le prix de 2, gratuité des activités périscolaires, dispense des frais d’inscription, réduction tarifaire sur le logement …
En outre, les réservations anticipées ont également une incidence positive sur la qualité de votre logement, surtout si vous préférez vous allouer les services d’une famille d’accueil. En effet, les familles d’accueil qui vivent à proximité immédiate de l’école sont les plus sollicitées. De même, lorsqu’on voyage à l’étranger, le billet d’avion absorbe une partie du budget que l’on consacre à son séjour linguistique. Les étudiants qui disposent d’un budget limité ont tout intérêt à opter pour la destination la plus proche de leur lieu de résidence habituel. En choisissant une compagnie aérienne low-cost, en réservant votre vol à l’avance et en privilégiant une destination géographiquement proche, vous parviendrez à économiser une somme rondelette !

Tirez profit de la volatilité des taux de conversion !

Oui ! Même si ce postulat s’en remet à votre sens aigu des affaires, vous seriez surpris de savoir à quel point les fluctuations des taux de change peuvent jouer en votre faveur. Par exemple, lors de la crise des subprimes qui mit à mal le secteur des prêts hypothécaires à compter de juillet 2007, la livre sterling et le dollar américain ont tous deux lourdement chuté face à l’euro. Les conséquences de cet affaissement monétaire sur les séjours linguistiques ne se firent pas attendre en ce sens que certaines destinations (au Royaume-Uni et aux États-Unis) firent l’objet d’une dépréciation tarifaire de plus de 30 % : une véritable aubaine pour les étudiants originaires de pays dont l’euro est la devise nationale. Vous l’aurez compris, la destination que vous choisirez et la devise monétaire dans laquelle vous réaliserez vos transactions pourront vous aider à économiser quelques deniers. Glissez-vous dans le costume d’un trader !

Ramenez vos amis et favorisez les agences de consultation !

La plupart des écoles de langues vous offriront une ristourne si vous voyagez en compagnie d’un ami ou d’un groupe d’amis. Mentionnez-le au moment d’effectuer votre réservation afin que la personne en charge de votre dossier puisse appliquer une remise sur vos réservations respectives. Certaines écoles auront à coeur de vous faire profiter d’une réduction pouvant atteindre 10 % ! N’hésitez jamais à discuter longuement avec les organisateurs de voyages linguistiques accrédités. Ces derniers se feront un plaisir de mettre leurs compétences à votre service et vous indiqueront quelle formule de cours est la plus adaptée à votre situation. De très nombreux paramètres peuvent impacter votre décision. Ce n’est pas toujours facile de faire le bon choix. Mieux vaut donc s’en remettre à l’expertise d’un professionnel qui a l’habitude de gérer ce type de requête …

Passez chacun de ces paramètres au crible avant de réserver votre séjour !

Comme vous pouvez le constater, de nombreux éléments doivent être pris en compte au moment d’initier la procédure de réservation : durée du séjour linguistique, indice de fréquentation de la destination souhaitée, attractivité des offres promotionnelles, flottement des taux de conversion, modicité du prix du billet d’avion … Mais n’en oubliez pas les points essentiels pour autant :

  • Pour quelle raison vous engagez-vous dans un séjour linguistique ?
  • En avez-vous besoin pour des raisons professionnelles ou académiques ?
  • Avez-vous l’intention d’exercer une activité professionnelle sur votre lieu de séjour ?
  • Quel budget suis-je en mesure de dédier à ma formation linguistique à l’étranger ?

Le meilleur conseil que nous puissions vous prodiguer se résume à prendre contact avec un organisateur de voyages linguistiques à même de vous aider à fixer votre choix, et ce de manière transparente et désintéressée. En plus de vous fournir un service de consultation à la fois rapide et efficace, ces professionnels disposent d’une grande expérience pratique. Chaque problème trouvera sa solution. Et au meilleur prix !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*



*